You are currently viewing Compte-rendu atelier #6 – les personnages (suite)

Compte-rendu atelier #6 – les personnages (suite)

Hier s’est tenu notre 6ème atelier d’écriture, dédié à la création des personnages de vos histoires.

Voilà. Force est de constater qu’après ce second atelier sur le thème, vous êtes toutes et tous, désormais, capables de mettre en scène des personnages, à la voix bien distinctes, de camper des personnages profonds et humains, loin des stéréotypes.

Merci à tous les participants de l’atelier de ce 13 mars, c’était un régal de vous écouter/lire, comme toujours. L’atelier a un peu débordé hors du temps imparti et j’en suis désolée. Toutes mes excuses aussi aux participants qui n’ont pas pu partager leurs écrits, faute de temps. Je vous donne à tous rendez-vous sur le forum, où je lirai avec un immense plaisir vos productions d’hier (et les autres).

Pour vous donner encore un peu de grain à moudre sur le sujet de la création de personnages, j’aimerais vous parler de deux ou trois choses que je n’ai pas eu le temps d’aborder la dernière fois.

***

Certains auteurs utilisent des fiches personnages pour réfléchir, en amont, à leur personnages. Cela permet de balayer tout un tas d’aspects du personnage, afin d’avoir tous les éléments à portée de main lors de la rédaction, et aussi pour éviter de se contredire (par exemple, le personnage qui à un moment fume, puis plus. Celui qui « remonta ses lunettes sur son nez » puis qui n’en porte bizarrement plus dans les autres chapitres, ce genre de détails). Plus vous fouillez vos personnages, plus vous les connaitrez et plus il sera aisé de leur donner vie dans une histoire.

Vous pourrez trouver sur ce blog et ce blog des fiches personnages à télécharger (pour cela il faudra vous inscrire à la newsletter proposée par les autrices de ces blogs, donc entrer votre adresse mail en échange de ces ressources). Vous verrez c’est très détaillé, comme sur l’image que je vous ai mise juste au-dessus. Personnellement je n’utilise pas tous les items figurant sur ce type de fiche. Par contre, j’aime les compléter minutieusement, chercher un maximum de détails, tout en sachant que jamais je n’exploiterai le quart de ce que contiennent ces fiches. C’est juste un support pour mon écriture, mais pas un pilier central.

Ce type de fiches personnages sont utiles lorsqu’on écrit de la fantasy, par exemple. Pensez au Seigneur des Anneaux : il fallait bien des fiches organisées, détaillées, pour que Tolkien ne s’emmêle pas les pinceaux avec tous ses personnages !

***

Vous pouvez aussi utiliser des ressources de développement personnel ou de psychologie pour vous aider à délimiter les contours de vos personnages. On parle souvent, notamment, de l’ ÉNNÉAGRAMME.

C’est un ancien symbole, qui était utilisé pour comprendre les personnalités. L’ennéagramme distingue 9 types de personnalité.

Il décrit ce que les personnes appartenant à chaque type de personnalité cherchent absolument à éviter, et ce qui les motive inconsciemment.

Certains auteurs apprécient cet outil venu des sciences du développement personnel, car il leur permet d’enrichir la caractérisation psychologique et morale de leurs personnages.

***

Cet atelier est la seconde partie d’un diptyque concernant la création de personnages littéraires, dont nous avons abordé les prémisses lors de l’atelier du 6 février (vous pouvez encore en trouver le compte rendu ici).

Cet article a 7 commentaires

  1. Shervin Gharabaghi

    Merci Sophie, c’était super intéressant ! il me semble qu’on n’a pas abordé les fiches personnages pendant la séance, si ? En tout cas, c’est vraiment passionnant et très utile. 🙂

    1. Sophie

      De rien Shervin, merci pour ton retour !
      Effectivement j’ai publié dans cet article des choses qu’on n’avait pas eu le temps d’aborder pendant la séance mais qui me semblaient utiles pour vous aider dans la création de vos personnages.

  2. Marie-Claude

    ohh trop bien ces fiches personnages !. ça me sera très utile.. et oui, je m’aperçois que mon “James” de l’atelier n° 5 ne correspond plus à mon “James” de l’atelier n° 6… et ça m’agace, c’est une grosse erreur de ma part

    1. Sophie

      Mais ce n’est pas grave, ça fait partie du travail de réécriture de lisser les personnages d’un bout à l’autre du roman. Souvent quand on commence à écrire une histoire, on a une idée précise du personnage mais le temps qu’on écrive toute l’histoire nos idées évoluent et le personnage change en cours de route, c’est normal ! Et pas grave !

  3. Marie-Claude

    d’ailleurs, Sophie, pourrions-nous les avoir en PDF ces fiches ?

    1. Sophie

      Malheureusement Marie-Claude, je n’ai pas le droit de vous les donner (sinon je l’aurais fait avec plaisir), car elles sont la propriété de ceux/celles qui les ont créées. Par contre vous pouvez avoir accès à ces fiches en vous inscrivant sur le site dont j’ai mis le lien dans l’article, et en demandant ainsi directement à leurs auteurs !

  4. Shervin Gharabaghi

    Marie-Claude, je découvre tes messages. Je pense que tu peux les télécharger directement sur les sites en question, en contrepartie d’une inscription aux newsletters.

Laisser un commentaire