Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Séance 1 : Je me souviens

Bonjour à toutes et tous,

en prolongement de notre premier atelier, voici une proposition d'écriture qui, je l'espère, saura vous inspirer :

Réutiliser le premier jet écrit samedi matin, y choisir un seul de vos “je me souviens” et le développer. À partir de ce qu’évoque ce “je me souviens”, laisser remonter d’autres souvenirs à la surface. Enfler le souvenir en faisant émerger les autres images auxquelles il est lié : sensations (odeurs, couleurs, sons…), émotions, personnes. Vous pouvez essayer d'écrire en un temps restreint, comme nous l'avons fait en atelier (10 min), ou alors en un nombre de lignes minimum (ex : 15 lignes), ou tout simplement, sans contrainte !

N'hésitez pas à poster votre texte ici, à la suite de ce message. Nous serons ravies de vous lire.

Je vous rappelle que vos écrits vous appartiennent, même s'ils sont postés sur internet (cf : droit d'auteur cité dans notre règlement intérieur).

Dans l'attente de vous lire, (et impatiente de découvrir lequel de vos "je me souviens" vous allez choisir de développer), je vous souhaite une très belle semaine !

À bientôt

Sophie

Bonjour à Tous,

Je me lance et vous transmets la suite du "Je me souviens de ma maison, de son jardin et des ses arbres centenaires ..."

Je referme le lourd portail noir en fer forgé et s'offre alors à moi un havre de verdure ...
Une longue bande de gravier, ornée de deux magnifique platanes, longe la maison.
L'herbe s'étale jusqu'au fond du jardin.
Tout au bout trône une petite terrasse recouverte d'un résineux courbé comme une tonnelle.
Le silence et le bleu du ciel en toile de fond.
Marcher dans l'herbe fraîchement coupée.
Regarder le sapin bleu puis se faufiler derrière les noisetiers aux feuillages rouge et vert.
S'asseoir au pied du cèdre, majestueux.
Lever les yeux et voir son magnifique ramage se déployer et vibrer au gré du souffle du l'air.
Ondoiement plus ou moins sonore.
Sensation apaisante et étonnante que de ressentir la force des éléments.
Mon havre de paix, ravissant mes yeux chaque jour, au rythme des saisons.
Tu portes un nom "La Lisaliette".
J'ai dû te quitter mais je sais que tu es toujours là, enraciné et invincible.
D'autres regards se portent sur toi et profitent de tant de beauté.

Merci Anne, c'est très beau !

J'aime énormément l'image du résineux courbé comme une tonnelle.

Sophie

Bonjour
A mon tour de vous proposer une suite de ..."Je me souviens des volées d’hirondelles pour faire leurs nids"

Chaque printemps, tu les attendais avec impatience, scrutant le ciel début avril. Leur retour était le signe proche du printemps et de sa belle lumière. Je me souviens comme tu aimais entendre les pépiements de ces oiseaux si vifs, découvrir leurs nombreux nids dans l’étable, où elles sortaient si vite qu’elles frôlaient nos cheveux. Je me souviens de leur alignement côte à côte sur les fils téléphoniques, de leur vol à ras du sol annonçant la pluie ou alors en vol haut pour l'assurance d'un ciel bleu le lendemain. Je me souviens qu’elles te mettaient du baume au cœur, te faisais sourire, juste le temps d’un instant. Mais en septembre lorsque des centaines tournaient dans le ciel de façon incessante, pour ce rendez-vous annuel du grand départ, tu savais qu'hélas il te faudrait attendre six mois avant leur retour des pays chauds. Cela te rendait triste. C’était l'annonce de l'automne, puis l'hiver dans la nature mais également dans ton cœur, avec ces jours courts et sombres, te renvoyant certainement dans tes souvenirs de jeunesses douloureux, laissant place de nouveau à ta tristesse et ton mal être perpétuel.
Tu vois, pour moi, ces hirondelles qui reviennent au printemps sont toujours un merveilleux moment de joie, parce qu’elles me ramènent à toi, me font penser à ta joie d’autrefois lorsque tu m'appelais pour me dire qu'elles étaient de retour. Leurs tournoiements dans le ciel que tu aimais tant, te sont destinés, et ici-bas je pense à toi...

Marie-Claude

Bonjour à tous,

Je ne suis pas arrivé à créer un nouveau post, alors je vous envoie mon message ici.

La date du prochain RDV (le 7 novembre) est un samedi où je dois travailler. Etant donné qu'un certain nombre d'entre nous ne seront pas disponibles à cette date, je souhaiterais proposer la date du 14 novembre à la place et savoir si elle conviendrait à un plus grand nombre d'entre nous.

A bientôt,
Shervin

PS : Je lirai les deux textes déjà postés et y réagirai une fois mon propre texte écrit et posté. 🙂 Je ne voudrais pas me laisser influencer.

Bonjour à tous,

Merci Shervin. Après avoir vu ton message, j'ai créé un topic dédié à ce sujet.

À tous : merci de répondre à la proposition de Shervin dans l'autre topic du forum s'il vous plait.

Merci Marie-Claude pour ces vols d'hirondelles qui m'ont ramenée dans mon enfance, quand nous rendions visite à mon oncle, agriculteur à Pizay.
Dès notre arrivée, mon frère et moi allions très vite faire un tour dans les écuries et où très souvent, des hirondelles nous accueillaient dès que nous poussions les portes et frôlaient nos têtes d'enfants. Leur vitesse, leur agilité m'impressionnaient !

Anne