Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

Séance 1 : Je me souviens

12

Voici ma tentative de développement du travail de la première séance.

"Madame Denis", tant de souvenirs reposent en ces deux mots. Alors que mes véritables grands-parents se trouvaient à des milliers de kilomètres de moi, au-delà des mers et de hautes montagnes, et alors que chez nous retentissaient souvent les disputes de mes parents, la maison de Madame Denis, de l’autre côté de la rue de mon enfance, représentait un havre de paix pour moi. Je m’y réfugiais régulièrement. Pendant que je sirotais un thé à la bergamote agrémenté de citron, les vieilles dames de son entourage, Yvonne, Colette, et tant d’autres que j’ai oubliées, se plaisaient à me faire parler, à vanter ma politesse, mon caractère raisonnable, ma culture générale, et je me gonflais de fierté. De temps à autre, Madame Denis m’emmenait faire de très longues promenades dans les rues et avenues arborées des quartiers résidentiels de Waterloo. Elle se plaisait à dire que nous avions des « atomes crochus », elle et moi. Je ne me lassais pas de l’écouter. Quelque fois, elle m’autorisait à m’aventurer dans l’atelier de sculpture de son mari, à l’arrière de la maison. J’explorais avec émerveillement ce temple rempli de statues aux formes alambiquées, splendides symboles de sa foi chrétienne, que je m’appliquais à astiquer avec amour. Parfois, lorsque j’étais particulièrement chanceux, Madame Denis m’invitait à passer la nuit chez elle. Alors, je pouvais savourer son potage aux poireaux avant de monter dans ma chambre, y découvrir un nouvel ouvrage mystérieux provenant de la bibliothèque de ma grand-mère d’adoption, puis m’endormir paisiblement sous un épais édredon en duvet d’oie, bercé par la chaleur de son amour inconditionnel...

Merci Anne, c'était très beau, plein de douceur, de chatoiement, de sons, presque un poème.
Et merci à vous, Marie-Claude, c'est plein d'émotions, d'images... ; peut-être le début d'un roman ?

Bonsoir,
Avez-vous vu mes deux posts plus haut. 🙂
A bientôt,
Shervin

Bonjour !

 

Shervin, merci pour ton développement, très beau texte ! Tu manies à la perfection la description "utile", celle qui donne autant à voir les couleurs, les sons, les émotions, les parfums, que les détails narratifs qui impacteront le récit et nous informent sur les personnages, leurs relations, ce qui va leur arriver (ou non).

Bravo !

12